George Balanchine

Opéra national de Paris - Bastille

George Balanchine à l'honneur à l'Opéra de Paris Bastille - Vos places en première catégorie avec votre carte spectacles(c) Sébastien Mathé / OnP

L’immense chorégraphe néo-classique George Balanchine est mis à l’honneur à l’Opéra Garnier avec trois œuvres emblématiques de sa première période américaine. Entre influences classiques et une grande modernité, une vibration intense autour de la musique, d’une grande perfection technique.

Acheter dans un pack spectacles / expositions

TARIFS RÉDUITS ET INVITATIONS Votre sélection spectacles/expos à ne pas manquer dans des conditions privilégiées : places bien situées, billets expos coupe-file date libre, changement de dates, rencontres avec les artistes, visites guidées... Culture First simplifie et enrichit votre vie culturelle.

> Déjà adhérent? Acheter

Dans les Packs Prestige et à l'unité 2 mois avant
Cat. 1 - Plein tarif : 99 € Frais de gestion inclus


Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
Orchestre de l’Opéra national de Paris

Concerto Barocco (1946)
Musique : Jean-Sébastien Bach Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043

Les quatre tempéraments (1941)
Musique : Paul Hindemith Thème avec quatre variations pour orchestre à cordes et piano

Sérénade (1934)
Musique : Piotr Ilitch Tchaïkovski Sérénade en ut majeur pour orchestre à cordes, op. 48

Les trois œuvres choisies par l’Opéra de Paris retracent l’élaboration progressive du style de Balanchine, unique en son genre. Elles ne racontent pas d’histoire particulière et la danse n’a ici qu’un but, retranscrire la musique, son abstraction et son émotion. Sans décors ni costumes extravagants, Balanchine se concentre sur la perfection technique et la rapidité d’exécution. S’il s’inspire de l’exigence de la danse classique, il bouleverse cependant l’esthétique habituelle : il joue par exemple avec les déséquilibres, les déhanchés ou encore les amples mouvements d’épaule.

Sérénade, première chorégraphie créée aux Etats-Unis, se caractérise avant tout par la pureté de la forme, la précision et la rapidité des gestes. L’œuvre était en effet conçue comme une leçon technique adressée à ses élèves, vingt-huit danseurs qu’il faisait se produire sur scène pour la première fois. Malgré les influences romantiques de Tchaïkovski, Balanchine impose déjà sa modernité dans Sérénade, en incorporant notamment des incidents de répétitions (retard d’un danseur, chutes…) à la chorégraphie.

En 1941, c’est cette fois sur Bach que s’appuie Balanchine pour créer Concerto Barocco, un ballet néoclassique là encore destiné à ses élèves. Les deux danseuses principales y imitent les musiciens du concerto de violon sur lequel elles évoluent. Enfin, en 1946, Balanchine créé de toutes pièces Les quatre tempéraments, puisqu’il commande le thème musical du ballet, en cordes et piano, à Paul Hindemith.

Avec cet hommage au style balanchinien, l’Opéra de Paris commémore une illustre figure du ballet, qui a su révolutionner son art en demeurant dans la continuité des influences classiques. On retrouvera pour cette représentation l’intégralité du Corps de Ballet de l’Opéra, avec les Premiers danseurs et les Etoiles, ainsi que l’Orchestre et ses 138 musiciens, dirigés par Philippe Jordan.



Mardi 18 février 2020 19 h 30
Dimanche 23 février 2020 14 h 30
Jeudi 27 février 2020 19 h 30

Durée du spectacle : 2 h environ
Billets envoyés par email


Découvrez les packs spectacles expositions

Calendrier des événements

<<Décembre 2019>>
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1 2 3 4 5 6 7
8
9 10 11 1213
14


15 16 1718
19 2021


22


23
24 2526

27



28





29






30
31



    

Découvrir les packs spectacles / expositions