Ceux qui restent, de David Lescot 20/10

Il reste 0 places pour cet événement

Ceux qui restent, de David Lescot 20/10

David Lescot nous livre les témoignages de Paul Felenbok et Wlodka Blit-Robertson, deux des derniers témoins, en France, du ghetto de Varsovie. Le récit simple et touchant de deux enfants dans la guerre, puis de la construction de leur vie dans l'Europe de l'après-guerre, est aussi un reflet de la grande Histoire.

David Lescot conception et mise en scène
avec Marie Desgranges et Antoine Mathieu

Paul Felenbok et Wlodka Blit-Robertson avaient 7 et 12 ans en avril 1943 quand ils se sont enfuis du ghetto de Varsovie. L’histoire de ces deux cousins germains commence de manière identique : les deux familles vivent ensemble dans un immeuble, rue Leszno. Puis leurs parcours divergent : les Felenbok s’échappent par les égouts avec l’aide de passeurs, tandis que Wlodka et sa sœur jumelle passent par-dessus le mur, grâce aux contacts de leur père, et sont cachées dans une famille polonaise.

« Cette histoire, j’ai su dès le départ que je ne voulais pas l’écrire moi-même, en faire une œuvre d’auteur. Je voulais simplement faire en sorte que les témoins se racontent eux-mêmes. Je ne voulais pas parler pour eux, mais parler avec eux. » explique David Lescot, qui a recueilli les témoignages de Paul et Wlodka. Ce qui rend ces témoignages extraordinaires, c'est la manière dont leur histoire individuelle recoupe la grande Histoire, qu'il s'agisse de l'antisémitisme polonais, de celui des Ukrainiens, ou du rôle de l'Union soviétique, « libératrice » pour le moins ambiguë.

David Lescot est, à 42 ans, l'auteur d'une douzaine de pièces. Il a reçu différents prix, dont le Molière de la révélation théâtrale pour La Commission centrale de l’Enfance en 2009, récit parlé et chanté des colonies de vacances créées par les juifs communistes en France, et le prix de la Meilleure création en langue française du Syndicat de la Critique pour Ceux qui restent en 2014.

Lescot a décidé de porter ces deux témoignages à la scène dans un dispositif dépouillé de tout effet spectaculaire, de tout protocole pathétique. Il s’agit d’un récit poignant et plein d’humanité, émouvant mais pas larmoyant, superbement interprété.

Vendredi 20 octobre 2017 19 h 00
Théâtre Déjazet - 41 boulevard du Temple - 75003 Paris

Invitations réservées aux adhérents
Pour vous inscrire, connectez-vous à votre compte par le bouton CONNEXION en haut à droite de toutes les pages du site, puis cliquez sur le bouton d'inscription ci-dessous.

Recommander à mes amis

Découvrir les packs spectacles / expositions