Le Sacre du Printemps, de Stravinsky

Auditorium de Radio France, Paris

Le Sacre du Printemps, de Stravinsky à l'Auditorium de Radio France Paris à tarif réduit coffret cadeau spectaclesAsmik Grigorian

Dernières places ! Monument incontournable du répertoire classique, le Sacre du Printemps de Stravinsky ne manque jamais à la promesse d’un moment saisissant et magistral. La soprano Asmik Grigorian offriravégalement la puissance de sa voix aux ultimes lieder de Strauss.

Cat. 2 : 51 € au lieu de 56 € - Frais de gestion inclus


Pas encore adhérent et vous voulez juste des billets pour ce spectacle ?
Prenez une adhésion simple Culture 'Lib
(69€/pers./an) et profitez immédiatement des réductions et d'invitations :

Culture-Lib-spectacles-expositions-Paris-opera-comedie-musicale-theatre-danse-concert-musee-exposition   billets-prix-reduit-spectacles-expositions-theatre-musee-opera-danse-concert-paris   activites-culturelles-rencontres-artistes-visites-guidees-vernissage  
1. Je clique ici pour acheter
une adhésion simple
  2. J'achète mes billets
Embarassé
Le chargement
est un peu long...
  3. J'en profite avec
les avantages du Club !
 

L'adhésion Solo vous permet d'acheter jusqu'à 4 billets par spectacle. Pour profiter des invitations du Club à deux, achetez une formule Duo.


Richard Strauss
Capriccio (Sextuor)
Quatre derniers Lieder

Igor Stravinsky Le Sacre du printemps

Asmik Grigorian soprano

Cécile Agator violon
Arno Madoni violon
Aurélia Souvignet-Kowalski alto
Julien Dabonneville alto
Eric Levionnois violoncelle
Clémentine Meyer violoncelle
Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck direction musicale

Créé par les Ballets russes au Théâtre des Champs-Elysées en 1913, Le Sacre du printemps est en rupture telle avec les compositeurs russes de l’époque qu’il provoque un véritable scandale artistique. En effet, Igor Stravinsky y approfondit les notions d’harmonie et de rythme qu’il avait déjà expérimentées avec L’Oiseau de feu et Petrouchka. Aujourd’hui Le Sacre reste l’un des chefs-d’œuvre absolus du XXe siècle. Le compositeur y relate un rite païen, au cours duquel une Élue est sacrifiée, marquant le passage de l’hiver au printemps.

Dans Capriccio, Richard Strauss met en scène les tourments de la création artistique. Il illustre la rivalité entre la musique et les paroles dans la création d’un opéra, à travers le conflit qui oppose Flamand, le compositeur, et Olivier, le poète, tous deux épris de la comtesse Madeleine et décidés à lui faire entendre la supériorité de leurs arts respectifs. Le Sextuor qui ouvre cet opéra sera suivi des Quatre derniers lieder de Strauss, l’une des dernières œuvres du compositeur. Cet ensemble de partitions est en effet souvent considéré comme son « testament musical », une série de poèmes qui chantent l’acceptation de la mort.

Aux côtés de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le talent d’Asmik Grigorian est la promesse d’une soirée exceptionnelle. La soprano lituanienne s’est imposée sur la scène internationale dans des rôles majeurs de Berg ou de Tchaïkovski, mais c’est grâce à Strauss et son interprétation ardente de Salomé qu’elle a récemment rencontré un succès retentissant au Festival de Salzbourg.



Mercredi 8 avril 2020 20 h 00

Durée du spectacle : 1 h 30 environ
Billets à retirer au guichet du théâtre 30 minutes avant la représentation


Découvrez les packs spectacles / expositions