Saint-Saëns nº4 - Omer Meir Wellber

Maison de la Radio et de la Musique - Radio France, Paris

Cadeau spectacles premium : concerts classiques à Radio FranceOmer Meir Wellber dirige l'Orchestre National de France (c) Walter Garosi Kleiner

Dutilleux, Saint-Saëns, Schubert : un programme lumineux et plein de magie. La voix cristalline de Hila Baggio et l’élégant pianiste Stephen Hough seront dirigés par le brillant jeune chef israélien Omer Meir Wellber à la tête de l’Orchestre National de France.

Acheter dans un pack spectacles / expositions

TARIFS RÉDUITS ET INVITATIONS Votre sélection spectacles/expos à ne pas manquer dans des conditions privilégiées : places bien situées, billets expos coupe-file date libre, changement de dates, rencontres avec les artistes, visites guidées... Culture First simplifie et enrichit votre vie culturelle.

> Déjà adhérent? Acheter

Cat. 2 : 51 € au lieu de 56 € - Frais de gestion inclus


Henri Dutilleux Correspondances
Camille Saint-Saëns Concerto pour piano et orchestre n°4
Franz Schubert Symphonie n°3

Omer Meir Wellber direction musicale
Hila Baggio soprano
Stephen Hough piano

Orchestre National de France

Vincent Van Gogh écrit à son frère Théo : « J’ai un besoin terrible de religion. Alors, je vais la nuit, dehors, pour peindre les étoiles. ». Henri Dutilleux (1916-2013) met en musique ces étoiles dans sa cantate pour soprano et orchestre symphonique Correspondances (2003), dont le titre s’inspire du célèbre poème de Baudelaire. Il y regroupe cinq lettres de Rilke, Van Gogh, Mukherjee, et Soljenitsyne, toutes à penchant mystique. Chaque texte fait l’objet d’un univers sonore bien particulier : alors que Van Gogh se retrouve au milieu des cuivres et des bois, le désespoir de Soljenitsyne est chanté au son des cordes et du célesta. La voix cristalline de Hila Baggio ajoute une note charnelle et envoûtante aux instruments.


Camille Saint-Saëns
(1835-1921) achève son quatrième concerto pour piano en 1875. Sa structure innovante et sa dimension symphonique lui valent souvent un parallèle avec la grandiose 3ème Symphonie (avec orgue), dont Saint-Saëns dit « J’ai donné là tout ce que je pouvais donner ». Le concerto est semblable à un long poème en quatre mouvements, regroupés en deux grandes parties. Le soliste et l’orchestre jonglent entre thèmes pétillants et explosions virtuoses. Stephen Hough est un des plus grands pianistes de sa génération : connu pour son jeu élégant et romantique, il s’impose comme interprète de choix pour ce singulier concerto.


Le concert se termine sur une note lumineuse avec la Symphonie n°3 de Franz Schubert (1797-1828), composée en 1815 à l’âge de 18 ans à peine. Ecrite dans l’ardeur de la jeunesse, cette symphonie courte et brillante s’inscrit dans la lignée de Haydn et Mozart. Après une introduction majestueuse, les mouvements se succèdent rapidement et nous mènent à un presto vivace, au rythme endiablé de la Tarentelle.

L'Orchestre National de France sera dirigé par l'un des jeunes talents les plus en vue, le chef israélien Omer Meir Wellber. Après avoir collaboré avec Daniel Barenboïm à la Staatsoper Unter den Linden de Berlin et à la Scala de Milan, il est invité de formations prestigieuses comme le BBC Philharmonic ou l'Opéra de Dresde. Il est nommé directeur musical de la prestigieuse Volksoper de Vienne à compter de septembre 2022.



Jeudi 9 décembre 2021 20 h 00

Durée du spectacle : 1 h 30 environ
Auditorium - Billets à retirer au guichet du théâtre 30 minutes avant la représentation

Découvrez les packs spectacles / exposition

Calendrier des événements

<<Septembre 2021>>
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
    1 2 3 4
5 6 7 8 910
11
12 13 14 15 16 17 18
1920
21
22 23 2425
26







2728


29




30



  

Découvrir les packs spectacles / expositions