Nathalie Stutzmann / Alexandre Tharaud - Orchestre de Paris

Philharmonie de Paris - Grande Salle

Concert Nathalie Stutzmann et Alexandre Tharaud à la Philharmonie dans votre coffret culturelNathalie Stutzmann et Alexandre Tharaud à la Philharmonie de Paris

Dernières places ! Tempête orchestrale, puissance dramatique, force émotionnelle pour ce programme Verdi / Beethoven / Tchaïkovsky mené tambour battant par Nathalie Stutzmann à la tête de l'Orchestre de Paris. Le virtuose du piano Alexandre Tharaud fait la preuve de son talent sur le concerto pour piano nº 3 de Beethoven.

Cat. 1 - 1er balcon face rang D : 55 € - Frais de gestion inclus


Pas encore adhérent et vous voulez juste des billets pour ce spectacle ?
Prenez une adhésion simple Culture 'Lib
(69€/pers./an) et profitez immédiatement des réductions et d'invitations :

Culture-Lib-spectacles-expositions-Paris-opera-comedie-musicale-theatre-danse-concert-musee-exposition   billets-prix-reduit-spectacles-expositions-theatre-musee-opera-danse-concert-paris   activites-culturelles-rencontres-artistes-visites-guidees-vernissage  
1. Je clique ici pour acheter
une adhésion simple
  2. J'achète mes billets
Embarassé
Le chargement
est un peu long...
  3. J'en profite avec
les avantages du Club !
 

L'adhésion Solo vous permet d'acheter jusqu'à 4 billets par spectacle. Pour profiter des invitations du Club à deux, achetez une formule Duo.


Giuseppe Verdi La Force du destin ouverture
Ludwig van Beethoven Concerto pour piano nº 3
Piotr Ilitch Tchaïkovski Symphonie nº 5

Nathalie Stutzmann direction
Alexandre Tharaud piano
Orchestre de Paris

L'ouverture flamboyante de La Force du destin, de Giuseppe Verdi (1813-1901) donne le ton de cette soirée de tempête orchestrale. Le grand compositeur romantique italien livre ce opéra en 1862, au sommet de sa gloire, à la Cour de St. Pétersbourg qui l'accueille en ambassadeur du tout nouveau royaume italien. C'est un sublime opéra imprégné d’une mélancolie noire. Lors d'un malencontreux accident, Don Alvaro blesse mortellement le père de sa bien-aimée Leonora . Il prend la fuite, mais le destin le rattrape et le confronte à ses passions. L'ouverture célébrissime lance ses appels de cuivres et ses ondes haletantes, à peine contenues par une mélodie célèbre, élégiaque et plaintive. 

Le concerto pour piano nº 3 de Beethoven (1803) est une œuvre charnière dans la carrière de Beethoven, qui marque la transition entre le classicisme et le romantisme. Le premier et le troisième mouvement, dans la tragique tonalité d'ut mineur (tonalité de la fameuse Cinquième Symphonie), sont d'une intensité et d'un dramatisme poignants. Le piano est au cœur du développement dramatique, et dialogue finement avec un orchestre fougueux. Le programme se termine par la Symphonie nº 5 de Tchaïkovski (1888), dont le thème lancinant et entêtant se retrouve dans chacun des quatre mouvements, confié chaque fois à un groupe d'instruments.

Admirable cantatrice avec une voix profonde de contralto, Nathalie Stutzmann est également une cheffe d'orchestre reconnue dans le monde entier. Elle aura à ses côtés Alexandre Tharaud, surnommé « le poète piano »  car il est aussi écrivain et directeur artistique. Il a reçu pas moins de trois Victoires de la Musique (2012, 2013 et 2021) et brille dans un répertoire très large qui va du XVIIIe siècle au contemporain.



Jeudi 21 octobre 2021 20 h 30

Durée du spectacle : 1 h 45 environ dont 1 entracte
Billets à retirer au guichet du théâtre 30 minutes avant la représentation

Découvrez les packs spectacles / expositions