Damien Jalet / Kohei Nawa - Planet [wanderer]

Chaillot - Théâtre national de la danse, Paris

Dans votre abonnement Chaillot, Damien Jalet et Kohei Nawa proposent Planet WandererPlanet Wanderer à Chaillot (c) Foster Mickley Sandwich inc

Première mondiale - Après Vessel (2015), Damien Jalet collabore à nouveau avec le plasticien japonais Kohei Nawa pour une superbe évocation organique et mystique du rapport entre les corps et la matière. Pour le chorégraphe franco-belge, " l'Art est une manière de se réconcilier avec la Terre ".

Exclusif Culture First ! Catégorie unique très bien située : 37 € au lieu de 40 € - Frais de gestion inclus


Lors d'une résidence artistique à Kyoto en 2013, Damien Jalet rencontre le sculpteur et plasticien Kohei Nawa. Le Japonais est connu pour ses œuvres mouvantes et poétiques qui interrogent notre perception. Son " Throne " de plus de 10 mètres installé en 2018 sous la pyramide du Louvre symbolisait la « remise en question du pouvoir et de l'autorité du passé en utilisant les outils du futur ». Les deux artistes ont travaillé à partir d’un matériau japonais aux propriétés fascinantes, le katakuriko, sorte de fécule de pomme de terre à la fois solide quand on la manipule et qui se liquéfie ensuite, dualité que l’on retrouve dans le corps humain fait majoritairement d'eau.

Leur premier opus commun, Vessel, évoquait deux niveaux de la création du monde selon la mythologie japonaise : les abîmes et le monde au-dessus des nuages. Planet [wanderer], deuxième volet de ce diptyque, se déroule dans « la terre centrale des roseaux », autrement dit, dans notre monde. Damien Jalet reprend l'étymologie du terme planète, du grec planan qui signifie "vagabond errant". Sur un plateau de sable noir étincelant, poussière du cosmos, les artistes montrent le rapport fusionnel et ambigu entre l'homme et l'environnement : un paysage transforme les corps quand on se déplace, et réciproquement.

C’est une expérience à la croisée des arts qui caractérise le style du chorégraphe. En 2010, il crée avec Sidi Larbi Cherkaoui et le plasticien Anthony Gormley Babel (Words), un spectacle primé plusieurs fois. Les danseurs évoluent au milieu de cadres en métal de l’artiste, sur fond de percussions et de polyphonies. En 2013, il crée un parcours chorégraphique dans les salles du musée du Louvre " Les Médusés ", et une version du Boléro de Ravel pour l’Opéra de Paris avec Sidi Larbi Cherkaoui et l’artiste Marina Abramowic. Ses créations s’enchaînent ensuite, marquées par une collaboration avec des artistes plasticiens comme le japonais Kohei Nawa, avec qui il signe Vessel en 2015, et l’Américain Jim Hodge pour Skid, une étonnante évocation de la gravité sur un plateau incliné. 



Mercredi 22 septembre 2021 20 h 30 

Jeudi 23 septembre 2021 19 h 30
Vendredi 24 septembre 2021 20 h 30
Samedi 25 septembre 2021 20 h 30


Durée du spectacle : 1 h 10 environ
Salle Jean Vilar - Billets à retirer au guichet du théâtre 30 minutes avant la représentation

Découvrez les packs spectacles / expositions