Ellsworth Kelly : Fenêtres 27/02 - 27/05 (billet combiné musée + toutes expos)

Centre Pompidou

Exposition Ellsworth Kelly - Centre Pompidou Paris musée - Billet coupe-file carte pass coffret box cultureEllsworth Kelly dans son atelier à l'Hôtel de Bourgogne (1949) © Ellsworth Kelly Foundation

Un bel hommage au peintre américain Ellsworth Kelly, grande figure de l’art abstrait des XXe et XXIe siècles. Alors que l’on connaît surtout ses grands blocs monochromes aux couleurs vives, on y découvre ici une facette inédite de son art : sa série de six « fenêtres », réalisées pendant un séjour en France, ainsi que les dessins, peintures et photographies qui lui sont associés.

Billets coupe file à date libre musée + toutes les expos : 15 € - Frais de gestion inclus


« Regarder c’est tout, l’idée n’est rien. » Voilà en quelques mots comment l’artiste américain motive l’ensemble de ses œuvres, toutes fondées sur le regard. Les six « fenêtres » apparaissent comme la concrétisation artistique de cette idée. Dès 1949, il peint Window I lors d’un séjour à Belle-Ile, avec la volonté de représenter une fenêtre à travers uniquement sa structure. Il décline ainsi l’objet sous six aspects différents, tantôt comme monochrome blanc, tantôt comme construction en bois peinte. A travers ces créations originales, il cherche à initier une réflexion sur le sens de l’abstraction et sur l’expérience inédite vécue par le spectateur. Une série marquante dans l’évolution du mouvement abstrait au XXe siècle.

Après des études d’art à New York puis Boston, Ellsworth Kelly (1923 – 2015) a réellement trouvé son orientation artistique à Paris, entre 1948 et 1954. Il dit avoir eu un déclic en 1949, lors d’une visite au musée, en s’apercevant que les lignes des fenêtres l’intéressent plus que les tableaux eux-mêmes. A partir de ce moment, il a souhaité faire de la peinture un élément d’architecture à part entière, et joue alors sur les formes et les couleurs pour créer une dynamique picturale des plus innovantes.

Inspiré par Matisse, Jean Arp et Bonnard, il a ainsi créé un nouveau vocabulaire artistique autour des figures, contours, lignes et couleurs. L’ensemble de ses dessins, peintures, sculptures et même gravures sont fondées sur cette même logique d’observation et de transcription de la réalité expérimentée. Cette rétrospective est l’occasion de découvrir sous un nouveau jour les travaux de ce pionnier en matière d’abstraction.

Visite libre du 27 février au 27 mai 2019
Du mercredi au lundi de 11 h à 21 h, le jeudi jusqu’à 23 h

Billets combinés musée + toutes les expos, coupe-file à date libre, envoyés à domicile

 


Découvrez les packs spectacles / expositions