Le Sacre du printemps / Common ground(s) - Pina Bausch / Germaine Acogny

Théâtre du Châtelet, Paris

Au Théâtre du Châtelet le Sacre du Printemps dans votre abonnement spectacles danse ParisMagnifique Sacre du Printemps repris par des danseurs africains au Théâtre du Châtelet(c) Zapo Babilee

Germaine Acogny, grande dame de la danse contemporaine en Afrique, confie le légendaire Sacre du Printemps de Pina Bausch aux danseurs de son centre de danse africaine, l’École des Sables. Un moment de grâce et d’intensité suivi d’un duo conçu avec Malou Airaudo, figure mythique du Tanztheater Wuppertal.

Acheter dans un pack spectacles / expositions

TARIFS RÉDUITS ET INVITATIONS Votre sélection spectacles/expos à ne pas manquer dans des conditions privilégiées : places bien situées, billets expos coupe-file date libre, changement de dates, rencontres avec les artistes, visites guidées... Culture First simplifie et enrichit votre vie culturelle.

> Déjà adhérent? Acheter

Cat. 1 : 34 € (au lieu de 45 €) - Frais de gestion inclus


Le Sacre du printemps
Pina Bausch chorégraphie
Igor Stravinsky musique
Rolf Borzik décors et costumes
Avec 28 danseurs

Common Ground(s) 
Germaine Acogny et Malou Airaudo chorégraphie et danse
Fabrice Bouillon Laforest compositeur et interprète
Sophiatou Kossoko dramaturgie
Zeynep Kepekli lumières
Petra Leidner costumes

Igor Stravinsky approfondit dans le Sacre du printemps les notions d’harmonie et de rythme, en rupture telle avec les compositeurs russes de l’époque que l’œuvre provoque un scandale à sa création en 1913, mais s’impose comme l’un des chefs-d’œuvre du XXe siècle. Le compositeur y relate un rite païen, au cours duquel une Élue est sacrifiée, marquant le passage de l’hiver au printemps.

Pina Bausch propose sa version du Sacre en 1975, où les humains s’affrontent sur une scène couverte de tourbe et s’épuisent jusqu’au moment du sacrifice. La Fondation Pina Bausch s’associe aujourd’hui à l’École des Sables fondée par Germaine Acogny pour un projet remarquable : confier ce magistral Sacre du Printemps à 28 danseurs africains.

Disparue en 2009, Pina Bausch aura profondément marqué et influencé la danse européenne de ces trente dernières années, en créant moins un nouveau style de mouvements qu’un nouveau « théâtre dansé » en prise sur le quotidien.  Pendant 40 ans à la tête du Tanztheater Wuppertal, elle a créé une œuvre unique, où le théâtre et la danse se font le reflet de la beauté du monde comme de sa cruauté.

Germaine Acogny est quant à elle une figure historique de la danse en Afrique, depuis l’ouverture de son premier studio de danse à Dakar en 1968. Après avoir travaillé en France et en Belgique, notamment avec Maurice Béjart, elle décide fonder au Sénégal un Centre international de danses traditionnelles et contemporaines africaines. Cette École des Sables, dont elle assure la direction jusque 2015, se veut un lieu d’échange et de formation pour les danseurs africains et du monde entier, dans le but de valoriser la tradition à travers une expression contemporaine.

Elle s’associe en seconde partie de spectacle à Malou Airaudo, ancienne danseuse du Tanztheater Wuppertal qui a elle-même interprétée l'Élue, pour créer un duo, reflet de leurs expériences et de leurs histoires.

Théâtre de la Ville hors les murs




Dimanche 14 mars 2021 15 h 00

Vendredi 19 mars 2021 20 h 00

Durée du spectacle : 1 h 20 environ
Billets envoyés à domicile par courrier

Découvrez les packs spectacles / expositions

Calendrier des événements

<<Décembre 2020>>
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
   1 23 45
6 7 8 9 10 11 12
13 14 1516
17




18



19


20
2122
23


24 2526




27



2829


30



31





  

Découvrir les packs spectacles / expositions