Dvořák, Schumann, Brahms - Edgar Moreau

Maison de la Radio et de la Musique - Radio France, Paris

Abonnement concerts classiques et lyriques à Radio FranceEdgar Moreau pour le Concerto pour violoncelle de Schumann (c) Musacchio Iannello

Dvořák, Schumann, Brahms : soirée éminemment romantique avec trois pièces emblématiques de ce répertoire. Au violoncelle, le jeune prodige Edgar Moreau aux côtés de l’Orchestre National de France. Emotion sans limites.

Acheter dans un pack spectacles / expositions

TARIFS RÉDUITS ET INVITATIONS Votre sélection spectacles/expos à ne pas manquer dans des conditions privilégiées : places bien situées, billets expos coupe-file date libre, changement de dates, rencontres avec les artistes, visites guidées... Culture First simplifie et enrichit votre vie culturelle.

> Déjà adhérent? Acheter

Cat. 2 : 51 € au lieu de 56 € - Frais de gestion inclus


Antonìn Dvořák Carnaval, Ouverture
Robert Schumann Concerto pour violoncelle et orchestre
Johannes Brahms / Arnold Schoenberg Quatuor avec piano

Lorenzo Viotti direction musicale
Edgar Moreau violoncelle
Orchestre National de France

« Nature, Vie, Amour », tel est le credo qui donnera naissance à trois ouvertures de concert, achevées en 1891 par le compositeur tchèque Antonìn Dvořák (1841-1904). Le Carnaval est la pièce centrale de ce tryptique évoquant les plus fortes émotions de l’âme humaine. Fugace tranche de vie, l’ouverture oscille entre une polka tourbillonnante rythmée de tambour de basque et un deuxième thème lyrique, au son du violon solo et des bois de l’orchestre. Brahms, ami fidèle de Dvořák, juge l’œuvre joyeuse et la promeut auprès de ses éditeurs.


Le concerto pour violoncelle de Robert Schumann (1810-1856) est une pièce majeure du répertoire romantique. Sa composition en 1850 dure tout juste deux semaines, alors que Schumann est déjà en proie à de nombreuses hallucinations auditives. L’œuvre ne sera jamais jouée en public de son vivant, et ne deviendra populaire qu’au début du XXème avec le violoncelliste Pablo Casals. A la manière d’une fantaisie, les trois mouvements s’enchainent avec urgence et l’orchestre se laisse entrainer par les mélodies sombres et tourmentées du soliste. Le magnifique violoncelliste Edgar Moreau joindra l’Orchestre National de France, dirigé pour l’occasion par Lorenzo Viotti.

Le programme se termine par le premier quatuor avec piano (1861) de Brahms, et plus précisément de l’arrangement extravagant qu’en fait Arnold Schoenberg en 1937. Ce dernier adorait Brahms, dont il qualifiait la musique de progressiste.  Irrité par la dominance du piano sur les cordes, il décide d’arranger cette pièce « toujours mal jouée » pour orchestre symphonique. Le chef d’orchestre Klemperer qui crée l’œuvre en 1937 déclare « l’arrangement si beau qu’on en oublie le quatuor original ».



Jeudi 2 décembre 2021 20 h 00
Avant-concert à 19 h 00 : rencontre avec le violoncelliste Edgar Moreau - plus d'infos ici

Durée du spectacle : 1 h 30 environ
Auditorium - Billets à retirer au guichet du théâtre 30 minutes avant la représentation

Découvrez les packs spectacles / expositions

Calendrier des événements

<<Juillet 2021>>
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
     1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11
12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Découvrir les packs spectacles / expositions