Le Passé, d'après Léonid Andreïev

Odéon - Théâtre de l'Europe, Paris

Dans votre abonnement théâtre à l'Odéon, Le Passé de Julien Gosselin d'après Léonid AndreïevLe Passé d'après Andreïev à l'Odéon (c) Simon Gosselin

Dans Le Passé, Julien Gosselin redonne vie à quatre œuvres oubliées de Léonid Andreïev, écrivain russe prolifique du début du XXe siècle qui parle de la folie, du désespoir, de la solitude ou de la sensualité.. Un écart dans le temps pour ce metteur en scène habitué au répertoire contemporain, et une plongée dans le passé pour mieux y chercher l'avenir de l'humanité.

Acheter dans un pack spectacles / expositions

TARIFS RÉDUITS ET INVITATIONS Votre sélection spectacles/expos à ne pas manquer dans des conditions privilégiées : places bien situées, billets expos coupe-file date libre, changement de dates, rencontres avec les artistes, visites guidées... Culture First simplifie et enrichit votre vie culturelle.

> Déjà adhérent? Acheter

Cat. 1 : 33 € (au lieu de 41 €) - Frais de gestion inclus


Léonid Andreïev texte
André Markowicz traduction
Julien Gosselin adaptation et mise en scène

Avec Guillaume Bachelé, Joseph Drouet, Denis Eyriey, Carine Goron, Victoria Quesnel, Achille Reggiani, Maxence Vandevelde

Le Passé
porte en lui la promesse d’exhumer une partie de l’œuvre de l’écrivain russe méconnu Léonid Andreïev. Le metteur en scène Julien Gosselin s'est inspiré des recueils de nouvelles L’Abîme et Dans le brouillard ainsi que des pièces de théâtre Requiem et Ekaterina Ivanovna, traduits par André Markowicz. Les quatre textes abordent des thèmes aussi variés que la folie, le désespoir, la solitude ou la sensualité.

Né en 1871, Léonid Andreïev est un journaliste, écrivain et photographe militant antitsariste puis antibolchévique. D'abord étudiant en droit puis avocat, il arrête de plaider et se consacre à l'écriture à partir de 1897. Entre 1900 et 1910, ses nouvelles et ses pièces de théâtre connaissent un succès retentissant, certaines d’entre elles sont représentées dans les plus grands théâtres de Moscou et de Saint-Pétersbourg, dans des mises en scène de Stanislavski et de Meyerhold. Après la Première Guerre mondiale et la Révolution russe, Andreïev décède en exil en Finlande en 1919 et sombre dans l'oubli. Ses œuvres ont longtemps dormi dans les archives de l’ex-URSS avant de nous parvenir.

La carrière de Julien Gosselin connaît un éclat retentissant lorsqu'il met en scène Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq en 2014. Il est le premier metteur en scène à adapter au théâtre ce roman culte paru presque 15 ans plus tôt. S'en suivent des adaptations très remarquées de 2666 de Roberto Bolaño (2017) et Les Noms de Don DeLillo (2020), qui eux aussi questionnent le monde d'aujourd'hui. 

Outre la beauté de l'écriture, Julien Gosselin a tout de suite été captivé par le regard sans concession que porte Léonid Andreïev sur son époque. L'effroi, la folie, l'horreur caractérisent souvent les récits de cet écrivain, toujours en équilibre entre la vie et la mort. Mais Andreïev sait aussi aller droit au cœur de son lecteur grâce à ses personnages souvent allégoriques. Il dénonce la solitude, le pouvoir des plus puissants, les travers du monde moderne. Son ami Maxime Gorki saluait son inventivité et sa "perspicacité effrayante" quand il s'agissait des "côtés sombres de la vie". 

Comme pour ses créations précédentes, le metteur en scène se joue ici des codes académiques pour mêler nostalgie et humour, décors peints et projections vidéos, musique live et costumes anciens... À rebours de l’idée selon laquelle les pièces classiques nous parleraient de la nature humaine au présent, Julien Gosselin va chercher l'avenir de l'humanité dans ce théâtre d'un autre temps.

"Je crois aujourd'hui qu'on monte des textes du passé non pas tant pour leur résistance au temps que pour leur distance avec nous. Nous voulons voir des êtres qui n'existent plus, qui ont disparu, nous voulons entendre des langages que le temps a altéré, nous voulons comprendre qui nous étions et voir les morts vivre à nouveau." Julien Gosselin



Mercredi 8 décembre 2021 19 h 30
Jeudi 9 décembre 2021 19 h 30
Samedi 18 décembre 2021 19 h 30
Dimanche 19 décembre 2021 15 h 00

Durée du spectacle : 4 h environ
Billets à retirer au guichet du théâtre 30 minutes avant la représentation

Découvrez les packs spectacles / expositions

Calendrier des événements

<<Juillet 2021>>
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
     1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11
12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Découvrir les packs spectacles / expositions